Mois #7 - 8 septembre 2019 📷

Elle, c’est Stéphanie. Une photographe que j’ai eu la chance de rencontrer dans la dernière année. Une fille qui se passionne pour la photographie, mais surtout pour l’univers de la maternité. Ce mois-ci, je vous présente une autre photographe avec qui j’adore travailler pour vous démontrer qu’entre photographes, il vaut mille fois mieux s’entraider que compétitioner! Je vous présente donc ici une petite partie de sa réalité et de celle de plusieurs photographes.

De nature douce et patiente, elle s’est immédiatement intéressée aux séances photo maternité et nouveau-né qui lui permettaient de mettre à profit son approche et sa personnalité.

« Avoir la chance de travailler avec des femmes enceintes et des nouveaux-nés, c’est merveilleux! On sait qu’on immortalise des moments si importants et si courts. D’ailleurs, il y a toujours un belle relation qui se crée avec les futures ou nouvelles mamans. Du respect, de la confiance, de la complicité qui sont là », mentionne Stéphanie.

Cette photographe réalise des séances autant à l’extérieur qu’en studio. « Les deux styles sont très intéressants, tout dépend de la façon dont on désire utiliser ses photos par la suite. J’aime pouvoir laisser la liberté à mes clientes de choisir ce qu’elles désirent comme type de séance. » Toutefois, les séances nouveau-né sont en général réalisées à domicile ou en studio pour le confort de bébé. Ce sont des environnements où l’on peut contrôler la lumière et la température. Et pour la maman qui n’a accouché que depuis quelques jours, elle peut se reposer à proximité, si elle le désire, pendant une partie de la séance. 

Dans le cadre de cette séance avec Kim Williams et sa magnifique petite Sofia, nous avons pu aller facilement à l’extérieur, puisque bébé avait 6 semaines de vie. « J’ai eu l’occasion de réaliser une superbe séance maternité en mai dernier avec Kim dans un verger en fleurs. C’était de toute beauté! La revoir avec sa petite Sofia toute chevelue a été un grand bonheur pour moi. Nous avons choisi des endroits naturels et paisibles pour la séance qui permettraient bien de mettre en valeur la relation mère-fille et la douceur qui y est liée. De plus, Kim et moi avions apporté toutes deux de mignons petits accessoires pour Sofia. J’avais quelques bandeaux de la compagnie québécoise Petite Pivoine et Kim avait le petit pyjama jaune qu’elle portait lorsqu’elle était bébé. C’était vraiment adorable! ».

Les défis pour Stéphanie? Il y en a plusieurs. Le plus intéressant à mentionner serait sans aucun doute d’enlever la pression que la maman peut ressentir lors de la séance nouveau-né. Un petit bébé, ça a tendance à pleurer souvent. Il veut être collé, il a faim, il a besoin qu’on change sa couche, il a une poussé de croissance… « Je lis souvent sur le visage des parents un désir que tout se passe parfaitement. Je m’occupe toujours de les rassurer et de leur rappeler que la majorité des bébés ont tendance à pleurer par moment. On prend de petites pauses pour les boires. L’important est de toujours s’adapter à bébé. Comme je dis souvent, c’est lui le boss. La clé du succès est la patience et la douceur ».