Mois #8 - manifestation pour le climat 🌏

Qui dit 8 octobre dit également publication en lien avec mon projet de photo féministe débuté il y a déjà 8 MOIS! 

En partenariat avec la Collective Féministes d'Arthabaska en Mouvement - FAM , nous avons profité de la manifestation du 27 septembre dernier en photographiant et questionnant quelques femmes de la région sur les raisons qui les amenaient à venir manifester pour le climat.

Il est important de se rappeler que la lutte aux changements climatiques est un enjeu intersectionnel. D'ailleurs, la Collective Fam est pour une lutte féministe, anticoloniale et antiraciste lorsque vient le temps d'agir pour des changements au niveau environnemental.

Vous verrez le témoignage des femmes sous chacun de leur portrait!

Alexe 🌱

« Je suis venue pour dire aux personnes d’arrêter de polluer la planète!» 

Julia, de Chesterville 🌞

« Ça nous touche tous la crise et de mon point de vue, on vit tous un passage dans notre corps physique aussi. Je veux faire de mon passage sur terre une résilience et transmettre cette énergie-là à la terre. C’est un peu ma façon de manifester. C’est dans cette intention que je suis ici aujourd’hui, de me dire que par la maladie, par les épreuves qu’on a à vivre dans notre corps et par notre propre mort, on a une résilience à développer pis la terre vit ce même passage-là. Je veux transmettre cette force-là à la terre. » 

Marie, de St-Hélène de Chester 🌿

«Je suis venue manifester ici aujourd’hui parce que je crois qu’il y a une urgence climatique et qu’il faut agir maintenant pour le futur de nos enfants et de notre planète. Je pense que les solutions font partie de la collectivité et des communautés!»

Alexandra, de Victoriaville 🚲

« Je suis venue manifester parce que je crois que l’environnement devrait être un sujet au cœur de notre société. L’environnement n’est pas assez au centre des sujets de nos politiciens, surtout en pleine campagne électorale. Je pense que c’est un beau message à leur passer aujourd’hui. Toute la mobilisation au Québec, tant au niveau des jeunes que des adultes, rend la manifestation plus forte à mon avis. Je tenais aussi à venir manifester pour assister à ce mouvement! »

Maori & Olivia, de Chesterville 🌈

« Pour nous, c’est important l’environnement : on a choisi de quitter Montréal pour venir vivre à la campagne. Le slogan de notre pancarte, Pas de nature, pas de futur, représente pour nous la nécessité de marcher pour le climat pour les générations futures. »

Annie 🌻

« Je viens de Québec, mais je viens juste d’emménager à Victoriaville. C’est ma première manifestation parce que je pense que c’est un enjeu qui devrait être considéré comme urgent par tout le monde. Pis, les manifestations, c’est un bon moyen de montrer qu’on croit que les changements climatiques sont réels et qu’on croit aussi aux solutions. C’est un message d’espoir finalement! »

Nathalie, de Victoriaville 🌾

« Je viens manifester pour l’avenir de mes enfants, de mes futurs petits-enfants, mais aussi pour que nos gouvernements bougent parce que les petits gestes que nous pouvons faire comme individus ne sont pas assez. Il faut qu’il y ait des efforts mis dans le transport en commun, dans l’électrification des transports et des usines et dans d’autres domaines. »

Ariane, de St-Albert 🌳

« Je suis ici parce qu’à un moment donné, il faut bien faire quelque chose pour notre planète! Je suis là aussi pour essayer de faire avancer les choses! » 

Noémie, conseillère au SEECV et prof de philosophie au Cégep de Victoriaville 🌏

« Je suis venue ici aujourd’hui pour manifester mon mécontentement face à la classe politique qui saccage à tous les instants nos efforts individuels. Je pense aussi que c’est assez la conscientisation individuelle et que ça prend davantage une conscientisation sociale, politique et légiférée.»

Clara-Lou, de Québec🌟

« Je suis venue manifester aujourd’hui parce que l’urgence climatique est un problème qui n’est pas assez pris au sérieux par le gouvernement. Il n’y a pas assez d’actions prises. Même si chacun d’entre nous décide de faire des actions individuelles, si le gouvernement n’agit pas en faisant face aux entreprises qui produisent près de 80% de la pollution, on ne sera jamais capables de changer les choses. C’est en se regroupant en grand nombre et en montrant que c’est une préoccupation populaire où tout le monde a le même objectif qui va faire changer les choses et qui va faire comprendre au gouvernement qu’il doit imposer des mesures aux entreprises. » 

Eva, de Québec, anciennement résidente de Victoriaville 🌸

«La question qu’il faut se poser c’est plutôt pourquoi ne pas être venue? Je pense que l’environnement est un enjeu qui est de plus en plus présent au sein de nos sociétés et il est temps que le gouvernement comprenne que leurs projets d’avenir, leurs planifications financières, leurs beaux projets communautaires, c’est bien beau les planifier pour les 20 prochaines années, mais si on n’est même pas capable de se garantir les 20 prochaines années en agissant pour l’environnement dès maintenant, ça ne sert à rien. »

Voici quelques clichés rapides de la manifestation pour le climat qui a eu lieu vendredi le 27 septembre dernier à Victoriaville. 

C'est avec grande fierté que je suis allée marcher auprès de mes amis et de ma communauté. Nous étions plus de 1200 personnes ; une des plus grandes manifestations de l'histoire de la Ville! Continuons d'avoir un impact, de manifester pour notre avenir et de protéger notre planète. 🍃