L’IMPORTANCE DE BIEN S’ENTOURER, Nadine. 🌸 

Voici l’histoire incroyable de cette femme forte et ma foi, très impressionnante. C’est à l’âge de 20 ans, que la vie de Nadine a complètement changée.

22 février 2017. Depuis quelques jours, Nadine souffre de maux de ventre intenses dont la douleur ne disparait pas… Rien à faire, aucun médicament ou même truc de grand-mère ne parvenait à arrêter ou diminuer ses douleurs. 

2H AM. C’est à cette heure qu’elle se rend à l’hôpital accompagnée de sa mère pour constater que c’est une nuit bien occupée à l’urgence. Au triage, on lui demande son niveau de douleur qu’elle considère à 5-6/10 en permanence et de temps à autres un peu plus élevé. Au départ, le personnel hospitalier a pensé à une infection urinaire ce qui a rendu l’attente à l’urgence encore plus interminable et nous pouvons le comprendre lorsque l’on lit la suite de l’histoire.

8h30-9h AM : On ne sait pas par quel moyen exact ceci a été découvert, mais c’est vers cette heure-là qu’elle se fait appeler dans le bureau d’un médecin. Elle y apprend alors qu’elle est enceinte et ses maux de ventres ne sont pas causés par une infection urinaire, mais bien par les contractions qui signifient le début du travail. 

Elle n’avait absolument aucune idée, aucun «feeling» qu’elle était enceinte. Malgré les signes qui sont habituellement apparents, Nadine n’en présentait que très peu dont certains qui pouvaient facilement s’expliquer par des changements dans sa vie. Elle n’aurait pu jamais imaginer qu’elle était enceinte surtout voyant sa sœur qui vivait une grossesse typique depuis 34 semaines. 

C’est dans ce même bureau de médecin qu’elle apprend alors qu’elle était enceinte de plusieurs semaines, en fait, que sa grossesse est à terme et qu’elle s’apprête à avoir son premier enfant. Toute cette histoire semble totalement irréelle selon certains et même, selon elle, au moment de l’apprendre. 

Pas moins d’une heure après, comme elle le dit « la surprise de sa vie », on lui administre l’épidurale et elle se prépare à mettre au monde un petit être qui s’était fait bien distrait depuis 9 mois. Malgré le choc, pour Nadine, l’idée de l’adoption n’a jamais effleuré son esprit. Au contraire, il était beaucoup plus évident et facile de l’accepter surtout avec tout le support qu’elle avait de sa famille en plus de celui du personnel de l’hôpital. 

C’est donc rapidement que les infirmières ainsi qu’une externe en gynécologie font les examens nécessaires pour s’assurer du bien être de tous et lui expliquent le déroulement de ce qui s’en vient, en plus, de répondre à ses questions ainsi qu’à ses inquiétudes.

12H45 PM. C’est déjà l’heure de pousser!!!

13H56 PM. Zoélie, la petite perle, est née.

Avec du recul, on peut constater que la tolérance à la douleur et la résilience de cette femme sont en grande partie dues au sport qu’elle a pratiqué durant une grande partie de sa vie. La gymnastique lui a toujours apprise à se relever et à recommencer lorsqu’elle tombe ou lorsqu’elle se fait mal, de tolérer la douleur malgré tout alors que certains abandonnent, de persévérer dans les défis et surtout de les affronter la tête haute en voyant chacune des situations de manière la plus positive possible.

Mais le vrai secret pour se sortir de ces défis, c’est de bien s’entourer. Et cet entourage, elle l’a senti dès le tout début. Sa famille, ses amis sont descendus de tous les coins du Québec pour venir la voir. Tous lui apportaient du support, lui offraient son aide financièrement, émotivement ainsi que dans le pratico-pratique. Au départ, elle se demandait comment elle allait arriver à concilier étude et nouvellement famille. Elle ne voulait pas quitter sa cohorte avec qui elle avait débuter ses études et tisser des liens. C’est donc grâce à sa détermination, son courage et grâce à l’aide qu’on lui a généreusement offerte qu’elle a réussit à retourner à l’école seulement 3 semaines après son accouchement. Ça n’a pas toujours été une tâche facile de retourner à l’école avec Zoélie, car lors des sessions c’est plus difficile de la voir, de passer du temps de qualité avec elle, mais tous ces compromis c’est en espoir de lui offrir éventuellement une meilleure qualité de vie!!

Elle tient à remercier toutes les personnes qui ont été là, particulièrement les infirmières si douces et compatissantes. Il y a également le support de sa famille et de ses amis qui lui ont aidé et qui lui aide encore aujourd’hui de toutes les manières possibles sans jamais porter de jugement, ce qui lui permet aujourd’hui de pouvoir réaliser ses rêves tout en ayant une vie familiale. Finalement, elle remercie la générosité des parfaits inconnus qui lui ont offert de l’équipement pour bébé sans rien demander en retour ce qui lui a permis de commencer sa vie avec Zoélie du bon pied.