APPRÉCIER LES PETITES CHOSES, LE MOMENT PRÉSENT & LES PETITES VICTOIRES, Mélanie. 🌸

Voici Mélanie et ses deux petits garçons Saoli et Liam. Originaire de Notre-Dame-de-Ham, elle est une femme, une infirmière, une musicienne et une maman qui a vécu plusieurs épreuves qui l’on fait beaucoup grandir. Parfois, les réalités ne sont pas toutes roses, mais il faut savoir savourer les petites victoires.

Avoir des enfants, c’est la plus belle chose du monde, mais ce n’est aussi pas toujours si simple en étant une maman monoparentale. Mélanie a réussi à trouver son équilibre et à mettre ses limites à travers la naissance de ces deux enfants et la séparation avec le père. Il lui a fallu une grande force pour décider de rompre une relation qui n’était pas très saine. Malgré les difficultés de cette séparation, ça lui a permis de se retrouver, de rayonner et d’offrir plus de bien qu’auparavant. De cette séparation, elle a appris de nombreuses leçons de vie et elle a aussi accepté de l’aide pour ses fils. La maison était devenue un terrain hostile, son fils présentait des signes de détresse et de souffrance ce qui a mené à un travail d’équipe avec les professionnels et les services sociaux. La limite des garçons et de la sienne était atteinte ; il y avait beaucoup de colère et de détresse, mais l’expression de ces sentiments sortait tout croche…Tout l’amour qu’elle leur porte en est venue jusqu’à passer le flambeau aux services sociaux. Elle ne voyait pas cela comme une menace, mais plutôt comme des alliés et de l’aide pour cadrer certaines choses qu’elle n’était pas en mesure de faire. Cette expérience est positive pour tous, c’est une phase d’apaisement, de repos, d’apprentissage pour bien se préparer à la réintégration complète à la maison.

Elle a appris, à travers ces hauts et ces bas, qu’il faut apprécier les petits je t’aime, les câlins, les mercis, les sourires et les fous rires. Elle a accepté que tout n’est pas comme elle le voudrait, mais il faut lâcher prise et choisir ses combats dans un monde rempli de performance. Il faut se détacher de cette pression d’être une femme ou une mère belle, en forme, bonne pour cuisiner et capable de tout gérer en plus d’élever des enfants parfaits (polis, intelligents et pratiquer tous les hobbys du monde). C’est important de ne pas s’attarder sur des inquiétudes et aller de l’avant puisque tout peut changer. Le changement apporte toujours de l’apprentissage et ce, quel qu’il soit. L’important c’est d’apprécier le moment présent, même le bruit du vent dans les feuilles… 🍂🍃